04 janvier 2014

Une Spirale sur Paris...

 

Voici la disposition des Arrondissements sur la Capitale...

une spirale ?...

 

spirale sur Paris 2

 

Posté par dane à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2014

Une spirale sur Paris...suite...

En regardant cette spirale, je me suis demandé :

" en partant du centre ( qui est le Louvre ) et en rejoignant chaque nombre par un trait, qu'obtient-on ?"

et bien, 18 triangles !!...

ce nombre ne vous dit rien ??...

 

 

spirale sur Paris 9

 

 le nombre d'ISIS !!

 

et si je les mettais en couleur !!...

spirale sur Paris 3

spirale sur Paris 3-1

 

spirale sur Paris 4

spirale sur Paris 4-1

spirale sur Paris 5

spirale sur Paris 6

spirale sur Paris 8

 

 

D'où vient cette sensation que Paris brille de mille feux et incarne la ville lumière ? L'explication date du XVIIe siècle. Paris a été la première ville qui a utilisé les lampadaires dans les rues de la ville. C'est Gabriel Nicolas de la Reynie qui y apporte l'éclairage public. Pour lutter contre le crime encore trop fréquent dans un Paris mal éclairé.

y aurait-il une autre raison ?...

 

Posté par dane à 21:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 janvier 2014

Une spirale sur Paris...suite...

 ISHTAR / ISIS / MINERVE

Une même et seule Déesse... 

 

 

Ishtar

 

...était appelée “Ishtar des Étoiles", la Reine des reines, la Dame des dames, la Déesse des déesses, la Très-Haute, et la Maîtresse des pays. Elle était la Créatrice des dieux et de toute l'humanité, la Mère des hommes, la Mère compatissante de celles qui donnent naissance. Elle était la Pure, la Sainte, l'Innocente, la Sage et la Fille vierge de la Lune ou “Ishtar de la Sagesse", une épousée voilée, dont la caractéristique primaire était la pureté, la chasteté, la prudence, la sagesse et la très grande beauté.

L’arc-en-ciel était appelé « collier d’Ishtar », et le zodiaque était appelé « ceinture d’Ishtar », ce sont de ses symboles, mais celui le plus sacré est l’étoile à huit branches, qui représente l’Étoile du Matin et l’Étoile du Soir, à savoir la planète Vénus, de laquelle elle serait descendue, jusqu’à l’Océan, avec ses « Femmes Sacrées ».

 

À son apogée, elle était déesse de l’amour physique et de la guerre, régissait la vie et la mort. Elle semble avoir comme descendance Aphrodite en GrèceTuran en Étrurie et Vénus Victrix à Rome. Elle a un aspect hermaphrodite (Ishtar barbata), comme beaucoup de déesses de ce type.

La Vénus Victrix (ou victrici) est dans la Rome antique une représentation de la déesse Vénus victorieuse ou amenant la victoire, célébrée notamment par Pompée pour fêter l'un de ses succès militaires. Elle est cependant inspirée d'une Aphrodite armée « Nikêphoros » (Nikêphoros = qui porte la victoire) qui dans certaines régions Est de la Grèce antique protégeait les acropoles (on évoque également sa parenté avec la déesse Ishtar)1 et elle trouve sa source primitive dans la victoire que remporte Aphrodite lors du Jugement de Pâris évoquée dans la mythologie grecque et sa conséquence, selon l'Énéide, sur la fondation de Rome par l'entremise de son filsÉnée2. Dans la tradition romaine, la réputation d'une Vénus victorieuse s'affirmera au iiie siècle av. J.-C., notamment lors de l'affrontement avec Carthage3.

 

 

 

La descente d'Inanna aux enfers

( Inanna Ishtar en Akkadien )

 

Ce mythe sumérien est le plus fameux récit mettant en scène Inanna.

 

Inanna, souveraine du « Grand Royaume d’En Haut », décide de descendre aux enfers pour supplanter sa sœur aînée Ereshkigal, souveraine du Monde Inférieur. Elle entre dans le palais d’Ereshkigal, traverse les Sept Portes et arrive nue, dénuée de tout pouvoir, devant sa sœur et les Sept Juges des Enfers (Anunnaki), qui la tuent. Les dieux sont informés, mais la récusent pour son acte. Enki façonne et envoie cependant deux messagers asexués en enfer, qui raniment Inanna avec le « breuvage de vie » et la « nourriture de vie »

 

Elle est entourée de deux hiboux ! Emblème de Minerve !...

 

Minerve

 

Minerve

 

Notée Menerva ou Minerva, son nom se rattache probablement à la racine indo-européenne *men-, « pensée irruptive, vision ou fureur ». Menrva, déesse de la mythologie étrusque, elle-même dérivée d'une déesse de la lune italique *Meneswā (« celle qui mesure ») dont les Étrusques avaient adopté le nom de l'ancien latin *Menerwā, présente une partie de sa signification, la fureur guerrière2.

Identifiée à Athéna ou Athéné (en attique Ἀθηνᾶ / Athênâ ou en ionien Ἀθήνη / Athếnê) est une déesse de la mythologie grecque

Le symbole de Minerve est le hibou, symbole de la sagesse et aussi de la virginité.

ISIS

dans le monde Gréco-Romain

 

 

Isis, statue gréco-romaine


Même si Isis est adoptée par les peuples gréco-romains, la déesse reste largement perçue comme une divinité étrangère. De nombreuses épithètes signalent son origine égyptienne ; Isis Aigyptia (l'Égyptienne) ; Isis Taposirias d'après l'antique nom de la ville côtière d'Abousir (située à l'ouest d'Alexandrie) ; Isis Memphitis (Memphis) ; Isis Tachnèpsis (Mont Casion près de Péluse). De nombreuses fois, Isis a été assimilée ou confondue avec des déesses grecques dont AphroditeTychéDéméterHygie66. En Italie, la déesse prend les aspects de la déesse Fortuna adorée à Préneste, une divinité de l'agriculture, de la fécondité et de l'amour. Ces nombreuses associations font d'Isis la déesses aux dix mille noms Isis Myrionyma67:

« Puissance unique, le monde entier me vénère sous des formes nombreuses, par des rites divers, sous des noms multiples. Les Phrygiens, premiers-nés des hommes m'appellent Mère des dieux, déesse de Pessinonte ; les Athéniens autochtones, Minerve Cécropienne; les Chypriotes baignés des flots, Vénus Paphienne; les Crétois porteurs de flèches, Diane Dictyme; les Siciliens trilingues, Proserpine Stygienne; les habitants de l'antique Éleusis, Cérès Actéenne, les uns Junon, les autres Bellone, ceux-ci Hécate, ceux-là Rhamnusie. Mais ceux que le soleil éclaire à son lever de ses rayons naissants, de ses derniers rayons quand il penche vers l'horizon, les peuples des deux Éthiopies, et les Égyptiens puissants par leur antique savoir m'honorent du culte qui m'est propre et m'appellent de mon vrai nom, Isis reine. »

— Discours d'Isis à Lucius, Apulée, Métamorphoses (extrait du chap. XI), trad. de P. Valette

En Egypte...

Isis semble avoir été aux temps anciens la personnification du trône ; son nom en hiéroglyphes signifie le siège. Dans les inscriptions, elle est représentée sous les traits d'une femme coiffée d'un siège (qui ressemble à un escabeau à trois marches).

 

 La couleur verte

 

Pers (prononcé comme pair) est un vieux mot français désignant une couleur. On le considère souvent comme un synonyme de bleu-vert ou glauque mais il peut désigner d'autres nuances où le bleu domine (bleu-noir, bleu-violet...)1. On l'emploie presque uniquement pour caractériser des yeux, en particulier dans l'expression "la déesse aux yeux pers" qui désigne Minerve ou AthénaLiz Taylor avait aussi les yeux pers.

 

Ce qui me fait penser au Cimetière du Père Lachaise ( jeu de mot ...héhé !!..Pers et le trône : le trône de couleur verte ?!! ) de plus ce cimetière se trouve à côté du triangle 18 sur la spirale !! 

 

Ce lieu serait-il une Porte pour accéder à d'autres mondes ?...

comme à pû le faire la déesse Ishtar !... 

 

 

Cette couleur verte est liée au Chakra du coeur mais aussi au rayon vert observé au lever et coucher du soleil...

voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_vert

il est aussi très utilisé dans certaine affiche de films fantastique et autres...

voir http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/20578-le-vert-la-couleur-symbole-du-nom/

 

un film aussi qui est très révélateur :

 Une légende associe le rayon vert au passage du monde des vivants au monde des morts, comme illustré dans le film Pirates des caraïbes : Jusqu'au bout du monde.

 

et n'oublions pas aussi  la fameuse Méridienne verte traversant Paris !

 

800px-Méridienne_verte_2

 

 

Posté par dane à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2014

Le Fort du Mont Valérien

 

A l'Ouest de Paris...

 

Fort du mont Valérien

Fort du mont Valérien 2

Posté par dane à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]