11 juillet 2010

St Germain-en-laye

Le Château de St Germain-en-laye représente la Constellation du Bouvier comme l'est le Château de Montségur ( château Cathare )

St_Germains_en_Laye1

Cette constellation porte le nom de Bouvier depuis longtemps (elle fut compilée sous cette dénomination par Aratus de Soles, puis par Ptolémée), cependant il est difficile de dire qui ce bouvier représente. Selon une version, il s'agit d'un laboureur qui conduit les sept bœufs (septem triones) de la constellation de la Grande Ourse à l'aide de ses deux chiens Chara et Astérion (de la constellation des Chiens de chasse). Les bœufs seraient liées à l'axe polaire et le Bouvier perpétuerait la rotation des cieux.

Le Bouvier pourrait également être Philomelos l'inventeur de la charrue, ce qui plut à sa mère Déméter, déesse des moissons, qui le fixa définitivement sur la voute céleste.

Cette constellation serait-elle en relation avec le  fameux carré magique

sator2

D'autres constatations sont assez surprenantes :

St_Germains_en_Laye2 cercle blanc : le Château 

St_Germains_en_Laye2_1

St_Germains_en_Laye3

St_Germains_en_Laye3_1

                                                                                                                                                                                    

                                         

Posté par dane à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2012

le Château de Montségur...

 

Positionnement du Château par rapport aux Constellations et dates...

 

Montsegur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE pour la lecture du plan

Les points A, B, C, D, E, F, G, H marquent des angles de la construction (ils sont évidents, sauf pour G qui, cependant, marque une légère déviation de F — H). h est à mi-distance de A — H.

a’ est à mi-distance de A — B.

a » est aux 2/3 de la distance A— B.

b est à mi-distance de B — C.

f est à mi-distance de C — F.

Le prolongement des lignes F — E et C — D pointe exactement sur le château de Roquefixade.

Le Pic de Bugarach est dans le prolongement de b — H

(levers d’équinoxes), à 1 degré d’angle près.

 

Temple solaire, Montségur? Antenne réceptrice « des énergies solaires », avec le mur H —A face à l’Est, donnant une « réception » parfaite aux équinoxes, meilleur compromis possible pour toute l’année.

Lire la suite...

http://www.revue3emillenaire.com/blog/le-graal-des-cathares-par-jean-blum/

Posté par dane à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]